Un album jeunesse en occitan Lo còdol que cercava son riu

Un album jeunesse en occitan Lo còdol que cercava son riu
Un album jeunesse en occitan Lo còdol que cercava son riu

L’aventure d’un album bilingue en langue occitane et français

Lo còdol que cercava son riu est donc en occitan et en français. L’album français s’intitule Le galet qui cherchait sa rivière. Pourquoi ce choix là d’une langue régionale ? Tout simplement parce que l’occitan est une langue qui était très parlée dans mon enfance par mes grands-parents, oncles, tantes et parents. C’est faire hommage à mes racines et à mes origines que de faire vivre cette langue. Elle est si belle, chantante, imagée. Je ne la maîtrise pas assez pour avoir pu la traduire moi-même.

J’ai donc commencé par parler de mon projet de livre traduit en  occitan en calendreta, puis dans un Cercle occitan près de chez moi. Il s’agissait de traduire l’histoire mais aussi les parties bonus (jeu et matériaux du livre explicités), la 4e de couverture avec le résumé et les biographies de moi-même et de l’illustratrice/maquettiste. Les remerciements ont aussi été proposés en occitan. Plusieurs relectures ont eu lieu tout en essayant de garder la tonalité de l’occitan local. Car cette langue varie dans ses nuances, d’un bout à l’autre de l’Occitanie, du Tarn à l’Hérault par exemple.

La version française est présente, mais seule c’est-à-dire sans illustrations et à la fin du livre.

Les accents et prononciations en occitan

Pour vous y retrouver avec les accents spécifiques de la langue occitane dans mon album Lo còdol que cercava son riu, voici un memento :

Le o se prononce « ou ». Le ò se prononce « o ».

Pour Lo còdol (Le galet) prononcez donc lou codol.

Le « v » se prononce « b » comme dans lo vent (lou bent, phonétiquement).

Le « e » se prononce toujours avec un accent, comme par exemple dans mainatge qui se dit « maïnatcé ». Cela signifie enfant.

le cas de « amb » qui veut dire avec, se dit « amé ».

En occitan, il y a des lettres qui roulent ; ainsi prononcez « la prrrima » pour le printemps. Je vous l’ai dit, ça chante !

Quelques références sont présentes sur le net pour s’enrichir sur cette langue et son contexte historique.

Si la curiosité vous pousse à écouter de l’occitan ou à vouloir l’apprendre, quoi de mieux que le canal vidéo !

Voici une série de vidéos accessibles à tous sur le compte Youtube  Parpalhon blau ou si vous préférez Gabriel Pelisson. Il est originaire de Nice. Notez que si vous comprenez le catalan, vous comprendrez l’occitan.

Alors envie de découvrir Lo còdol que cercava son riu ? La version en français est à la fin du livre en occitan, vous aurez une oreille dans les deux langues.

Je suis ici :
Carole Bessiere
Rédactrice de contenus web, autrice de fiction, community manager, relectrice et correctrice.