Le bibliothécaire fou amoureux

Dans la bibliothèque Jules Ferry, tout est bien ordonné, bien présenté, prêt à être emprunté. C’est le travail d’Eric le bibliothécaire. Il est toujours très calme, regarde sous ses lunettes quand il parle à un lecteur, mais plisse le front quand quelqu’un lui demande de faire une recherche.

Toujours calme pas si sûr. Je viens souvent à la bibliothèque avec maman et Eric devient à chaque fois très bizarre. Il adore le prénom de maman, Passiflore. Il ne l’appelle pas, Madame, mais Passiflore, en la vouvoyant. Elle est calme aussi, papa dit qu’elle est détachée.

Chaque fois que nous venons, Eric fait une gaffe. Il est amoureux de maman, ça se voit au rouge de ses joues et à ses lunettes qui descendent le long de son nez.
Il faut que je vous en raconte une : maman lui a dit un jour qu’il devait connaître tous les livres pour enfants depuis le temps qu’il travaillait là. Eric a répondu pas si sûr, Passiflore. C’est pas si facile.

 

D’autres romans, c’est par ici.

Pour avoir plus d’informations, si vous êtes éditeur, contactez-moi.