LE GALET

Cette histoire m’est sûrement venue à l’esprit en vagabondant dans la nature à travers les champs et les bois…

Il y a souvent des ruisseaux quand je me balade.

J’aime aussi les pierres, le bruit de l’eau qui dévale.

L’été chez moi, les ruisseaux sont à sec.

On voit alors les galets dénudés…

C’est comme ça qu’est né LE GALET.

La photographie étant aussi une passion, j’ai essayé de faire les illustrations de cette histoire.

Cet récit a été enrichi par l’arrivée d’un personnage d’enfant. 

Voici donc le début de ce récit (©CaroleBessiere) :

 

Le galet qui cherchait sa rivière

Un matin, avec la venue du printemps, le chant des rossignols et le chatouillis de l’herbe sous les
pieds, un galet se réveilla sur le bord d’un chemin.
 
Tout étonné de ne pas être dans l’eau, il essaya de glisser sur cette immensité verte qui l’entourait.
 
Au fond de sa rivière, il y avait aussi des vagues vertes, mais elles dansaient dans le courant.
 
Un frisson courut sur sa surface polie. Il reconnut le vent, qui l’été le caressait, quand la rivière était asséchée. Mais le galet ne volait pas comme lui. Il en avait souvent eu envie en voyant les canards planer au dessus de l’eau.
 
Soudain, une main le souleva de terre. Elle le lança de toutes ses forces…

Le galet, l'enfant

Le galet

Le galet au bord du chemin

Que peut faire un galet loin de sa rivière ?

Photos et photomontages réalisés par moi-même sous Photo Filtre (usage privé uniquement ©).

Pour découvrir l’histoire, contactez-moi via la rubrique Mes contacts. Vous pouvez aussi vous projeter dans  cette vidéo de présentation

D’autres albums, c’est par ici.

Pour avoir plus d’informations, si vous êtes éditeur, contactez-moi.

 

Le galet a été traduit du français vers l’occitan.

Une de mes connaissances est enseignante en occitan. Elle m’a proposé de traduire Le galet. J’avais moi-même essayé de me mettre à la traduction de ce texte. Mon propre père, bilingue, a été de l’aventure. C’est une opportunité de plus pour que ce texte soit lu et l’occitan me tient à cœur.