POESIE ENGAGÉE

L’actualité m’inspire souvent sous forme poétique. Ce format s’y prête tout à fait. Mes coups de coeur vont vers Desnos, Baudelaire, Keats, Victor Hugo.

Mes références vont des poèmes de Robert Desnos (L’aumonyme, de Victor hugo, Demain dès l’aube issu du recueil Les contemplations  aux textes poétiques de Virginia Woolf dans Les vagues. 

 

Benzène

Au lieu de humer la rosée du matin,

je respire le diesel de ces soldats d’acier.

 

Quel voile allons-nous poser sur nos poumons,

pour qu’un délicieux vibrato aère notre cœur ?

 

Bientôt, du ciel s’épandront les gouttes de kérosène,

tout droit sorties des gueules d’avions.

 

Qui aurait cru qu’un jour nos chères têtes 

seraient embaumées de pesticides comme les cultures ?

 

Les silence régnera sur l’humanité aussi

sûrement qu’avec les effets du napalm.

 

Monsanto pourra crier victoire,

il n’y aura plus personne pour actionner le tiroir-caisse.

 

L’an 2500, le ginkgo qui a résisté à Hiroshima

se dresse seul face au vent.

 

La Terre tourne sur elle-même,

en prise aux foudres du Dieu Elios.

 

Des corps reposent dans des vapeurs de benzène,

même les rats de laboratoire ont fui.

 

Serait-ce dans les égouts le meilleur refuge

ou sous l’eau, n’en déplaise à Noé ?

©CaroleBessiere

 

Retrouvez d’autres textes sur mon profil Short Edition (Sophronie).